Un peu d’histoire

Ce village s’appela autrefois Arrebrachium, Arrebrachien ou arrebréchien. Arrebrachium a peut-être pour origine Area Bacchi ou « aire, territoire de Bacchus » en référence à la présence de vignes dans cette région.

carte

En 1817, dans la cour de l’ancien manoir féodal, nommée cour de Bacchus, il existe des souterrains dans lesquels on a trouvé un pot antique en bronze bien travaillé.

En 1825, en faisant les fondations d’un four à chaux, on a découvert des débris de statues bien sculptées en pierre de Molvaux, qui devaient remonter à l’époque gallo-romaine : une tête qui ressemble à l’Apollon du belvédère, une médaille de trajan, une tête de femme gauloise. Près de là, on voit encore des restes d’un ancien monument.

En 1869, le territoire de Rebréchien s’établit à 1919 hectares. On continue d’y produire  un vin blanc estimé et réputé, celui qu’appréciait tout particulièrement Henri IV lorsqu’il séjournait au château des Grandes-Bosses quelques siècles plus tôt. Ce beau château qui possédait une chapelle n’existe plus.

La compagnie des sapeurs-pompiers de Rebréchien est née le 12 Février 1884 grâce à l’achat d’une pompe à incendie voté par le Conseil Municipal. Un petit bâtiment est construit sur la place du bourg, adossé à l’église.

En Janvier 1944, plusieurs avions furent abattus sur la commune de Rebréchien et les communes avoisinantes. En Juillet 1944, un Lancaster piloté par John Moore, s’écrasa sur la commune : les 8 aviateurs sont enterrés dans notre commune et une plaque sur le mur du cimetière rappelle cette douloureuse période de notre histoire.
Certains aviateurs purent sauter en parachute et furent recueillis et cachés par des habitants.

Le 23 Juin 1962, le Général de Gaulle et sa femme ont assisté au mariage de la nièce du Général, dans l’église de Rebréchien datant du XIIIème siècle.

 

 

PartagezShare on FacebookEmail this to someone

Login

Lost your password?